Les écoliers saviniens sont l’avenir de notre ville. Pourtant ils n’ont pas été au centre de l’attention de la majorité sortante : bâtiments scolaires peu entretenus et classes mal équipées, vente de la Savinière qui accueillait les classes transplantées, carte scolaire incohérente, activités périscolaires minimalistes, restauration scolaire médiocre,  et nous ne reparlerons pas du dossier catastrophique de l’école Ferdinand Buisson !

Du fait des nouvelles constructions, notre ville va accueillir dans un avenir proche entre  400 et 700 nouveaux élèves, soit 13 classes supplémentaires au minimum. Ont-elles été prévues ? Il n’y en a aucune trace dans le plan pluriannuel d’investissement de la ville.

Aucun projet éducatif de territoire, aucun projet éducatif local  n’ont vu le jour. Ce sont pourtant des outils indispensables pour la réussite des jeunes Saviniens.

Il est maintenant urgent de moderniser nos écoles et de les adapter aux besoins de la population !

Mettre à niveau les équipements scolaires

Un audit des bâtiments scolaires sera effectué  pour prévoir les extensions nécessaires et les réhabilitations à venir qui devront être éco-responsables.

Le dossier de l’école Ferdinand Buisson est à traiter en priorité : Il faut l’adapter aux exigences de  l’école du XXI ème siècle, et revoir le projet pour sécuriser ses conditions d’accès.

Nous établirons un prévisionnel des effectifs scolaires à 5 ans afin d’anticiper les besoins en matière d’équipements et de personnel.

En concertation avec les familles et les associations de représentants de parents d’élèves, la carte scolaire sera remise à plat. Il faut réduire la distance entre l’école et le domicile afin que la majorité des enfants puisse se rendre à l’école à pied en évitant les traversées dangereuses. Nous serons attentifs à ne pas éloigner les fratries.

Chaque enseignant qui en fera la demande disposera d’un équipement numérique adapté.

En collaboration avec l’ensemble de la communauté éducative : parents, enseignants, animateurs du périscolaire, maisons de quartiers, accompagnement scolaire, associations, partenaires institutionnels, nous élaborerons un Projet éducatif local (PEL) qui ouvrira l’école sur le monde et encadrera l’accompagnement à la réussite des élèves.

 

Structurer le projet éducatif à l’échelle communale

Quelques exemples d’actions dans le cadre du PEL :

  • favoriser l’intervention d’éducateurs sportifs spécialisés pour développer le sport à l’école.
  • Instituer des rencontres inter-établissements : organisation d’un cross inter-écoles, tournois de sports collectifs, concours…
  • Développer les partenariats avec la MJC/MPT, le conservatoire et l’école d’arts plastiques, des musées parisiens
  • Instaurer une formation à l’environnement
  • Développer les pratiques culturelles de type école et cinéma ou intervention d’artistes dans les classes
  • Redéployer une offre large de classes transplantées.
  • Organiser des interventions santé et prévention dans les écoles primaires

Restauration scolaire: bien se nourrir ne doit pas être un luxe !

Dans 3 ans, le contrat de la ville avec la société Sodexo, actuel fournisseur des cantines, arrivera à échéance. Il faudra alors choisir de déléguer la fabrication des repas à un prestataire ou d’assurer la cuisine en régie directe. En concertation avec les parents d’élèves, nous étudierons la meilleure solution pour que les enfants bénéficient de repas équilibrés, de bonne qualité gustative en favorisant des produits bio et locaux en circuits courts en maintenant un prix abordable pour les familles.

Un repas sans viande sera proposé une fois par semaine et bien sur toute la vaisselle en plastique sera supprimée.

Partout oû cela est possible nous installerons des  potagers scolaires.

Les repas à l’école sont l’occasion de développer l’éducation à l’alimentation : équilibre alimentaire, sensibilisation à la réduction et au recyclage des déchets.

Un élu sera systématiquement présent au conseil d’école. Toute demande de réparation ou d’amélioration fera l’objet d’une réponse et d’un suivi.

Le Portail Famille sera amélioré pour faciliter le dialogue avec les familles.

Le maire devra s ‘assurer que tous les enfants habitant la commune sont scolarisés.

Un vrai dialogue entre l’école et la commune

 

Nos principales propositions

  1. Revoir le projet de l’Ecole buisson et améliorer la sécurité des accès.
  2. Faire un audit des bâtiments scolaires, établir un prévisionnel d’effectifs à 5 ans.
  3. Remettre à plat la carte scolaire pour réduire la distance entre école et domicile.
  4. Déployer largement les équipements numériques.
  5. Élaborer un Projet éducatif de territoire avec les enseignants, les personnels et les parents.
  6. Élargir l’accompagnement scolaire (aide aux devoirs).
  7. Développer le sport à l’école et favoriser l’intervention d’éducateurs sportifs spécialisés, favoriser les rencontres inter-établissements,
  8. Développer les partenariats avec le conservatoire et l’école d’Arts plastiques,  les pratiques culturelles de type école et cinéma.
  9. Redéployer une offre large de classes transplantées.
  10. des interventions santé et prévention dans les écoles primaires.
  11. Développer la cantine bio en circuits courts, proposer un repas sans viande par semaine, supprimer la vaisselle en plastique
  12. Améliorer le portail famille.