La sécurité et la tranquillité sont des préoccupations légitimes de chaque Savinienne et de chaque Savinien.

Dans la pratique, ces questions sont trop souvent mal définies, mal évaluées et mal suivies.

Pour obtenir enfin des résultats, Il faut mettre en place un vrai plan local pour la tranquillité publique, redéfinir les missions de police locale, et ne plus se contenter d’augmenter les effectifs.

Depuis 2014 à Savigny la commune a souvent communiqué sur les sujets de sécurité, et elle a beaucoup augmenté les dépenses de personnel au travers du doublement des effectifs de police municipale et de l’installation de caméras de vidéo-surveillance. En complément, la commune a aussi tenté l’expérience Voisins Vigilants sans pour autant en assurer un suivi rigoureux.
Les résultats ne sont pas au rendez-vous. Le sentiment d’insécurité ne s’est pas résorbé, les actes d’incivilité perdurent, ainsi que les cambriolages, et la circulation comme le stationnement se sont fortement dégradés.
Dernier constat : l’efficacité des dispositifs de sécurité de la commune n’est jamais évaluée, et les habitants n’ont aucune information objective sur l’action municipale dans ce domaine. Ce manque d’évaluation empêche de corriger et d’améliorer les politiques menées, tandis que le public, lui, n’a aucun point de repère pour évaluer la sécurité dans la commune.

 

Des annonces, des dépenses, mais pas de résultats.

Il faut donc repenser la question de la sécurité et de la tranquillité publique au sein de la commune, en travaillant sur quatre axes :
– Redéfinir les missions,
– Former régulièrement les personnels
– Evaluer les résultats,
– Informer les habitantes et les habitants.

Redéfinir les missions de la police municipale

La police municipale de Savigny-sur-Orge est perçue comme occupée essentiellement à distribuer des amendes de stationnement sans discernement. La présence autour des écoles et les missions de représentation, dans les commémorations et les évènements locaux, complètent pour l’essentiel les missions visibles de la police municipale.
A condition de mieux utiliser son potentiel, l’effectif actuel est suffisant pour assurer les missions de sécurité et de tranquillité publique.
Notre objectif est de rééquilibrer et de compléter  ses missions :
lutte contre les incivilités,  prévention, médiation, présence dissuasive
.

  • Pour faciliter le dialogue avec la population et la résolution des problèmes, Le contact avec la police municipale sera intégré à un numéro d’appel unique. Ce numéro permettra de signaler tout dysfonctionnement détecté par la population, que ce soit en termes d’incivilités, de voirie, de propreté publique, de dégradations, de circulation ou de stationnement. Il fera l’objet d’une large communication. Chaque signalement fera l’objet d’un suivi et d’une réponse systématique.
  • Réduire le temps passé à verbaliser en traitant les questions de stationnement en amont et non en aval des difficultés. Résoudre  les difficultés de stationnement, c’est réduire le temps utilisé pour verbaliser pour le consacrer à des missions qui ne sont pas assurées aujourd’hui.
  • Réduire les chevauchements avec les missions de la police nationale (contrôle de vitesse, interpellations, dépistage de produits illicites, …) pour se recentrer sur les missions de police locale, et notamment les patrouilles dans les différents quartiers de la ville.
  • Exiger fermement un déploiement d’effectifs de police nationale suffisant.
  • Assurer la présence autour des écoles en fonction des besoins, et avec les personnels adaptés.
  • Organiser des missions ponctuelles en nocturne et des présences dans chaque quartier, par des passages réguliers, permettant le dialogue avec la population, le repérage des problèmes locaux sur la voie publique, la verbalisation des incivilités constatées.
  • Maintenir une collaboration étroite avec les acteurs locaux de la prévention de la délinquance.

 

Le maintien de la tranquilité publique est un métier difficile, et demande une qualification et un savoir-faire sans cesse renouvelés.
Au delà de la formation réglementaire et des techniques classiques de maintien de l’ordre, nous mettrons en place une formation continue sur les techniques de secours, la résolution des conflits, le dialogue et la médiation afin  de conforter les missions de terrain indispensables.

Former régulièrement les personnels

Evaluer régulièrement les résultats

En matière de sécurité il faut donc sans cesse se remettre en question et ne pas se reposer uniquement sur le budget dépensé.

Ainsi au-delà des dispositifs classiques de collaboration entre les services comme le CLSPD (Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance) une grille d’évaluation prenant en compte les remontées d’information des Saviniennes et des Saviniens sera examinée chaque semestre afin d’ajuster les programmes d’action de la police municipale et mieux coller aux besoins.

Informer la population

Les habitants de la commune doivent bénéficier d’une transparence sur le sujet sensible de la sécurité. Nous nous engageons à publier régulièrement un bilan de notre action en matière de tranquilité publique basé sur l’évolution d’indicateurs statistiques: Évolution des verbalisations, des actes d’incivilité, bilan des actions entreprises
Les Saviniennes et les Saviniens seront ainsi  mieux informés et plus impliqués dans les questions de sécurité publique.

C’est avec de l’organisation, de la médiation, de la prévention, une présence policière efficace et un réel investissement dans la ville que nous assurerons la tranquillité de tous.