Menu Fermer

Étiquette : Impots

Budget primitif 2022

Un budget étriqué, marqué par le renoncement à la solidarité et par le manque d’investissements malgré une situation financière excellente

Ce budget traduit les choix politiques contestables de la nouvelle majorité.

En recettes : les Saviniens verront leur impôt foncier augmenter de 3,4% alors qu’ils subissent déjà une forte inflation et une flambée des coûts de l’énergie.
En dépenses la subvention de la Ville au Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) diminue, et réduit l’accompagnement de la ville en faveur des ainés comme des foyers modestes.

Nous avons proposé d’affecter au CCAS 50% des recettes supplémentaires générées par la hausse de l’impôt foncier, soit 335 000 euros, à un fonds de secours pour nos concitoyens qui seront en difficulté financière dans les mois qui viennent. La majorité municipale a rejeté notre amendement.

Les investissements prévus se réduisent à la poursuite des projets engagés par Éric Mehlhorn et par les projets que nous avions engagés dès 2020. Aucun projet d’envergure n’est apporté par la nouvelle majorité. Il faudra se contenter de la rénovation de l’école Ferdinand-Buisson et la maison des associations (au Cosom) avec au passage un nouveau renchérissement des coûts de 1,5 M€ pour ces 2 projets sans véritable justification et d’autre part la finalisation du rachat du cinéma que nous avions nous-même engagée.

De nombreux engagements électoraux de M. A. Teillet ne figurent pas dans ce budget ni même dans les perspectives budgétaires..

Par exemple :

  • Pas de moyens pour de nouvelles caméras de vidéosurveillance supplémentaires ni de policiers municipaux supplémentaires ;
  • Pas de projet concret sur la politique culturelle justifiant l’acquisition du cinéma qui reste à réaménager, il faudra attendre le résultat d’études pour le moment sans objectifs définis ;
  • Rien pour sécuriser les routes, les pistes cyclables et les trottoirs.

Le budget primitif 2022 apparaît donc comme étriqué, marqué par le renoncement à agir.

Pourtant les marges de manœuvre financières de la Ville n’ont jamais été aussi élevées :

  • Plus de 11 millions d’euros en résultats de fonctionnement en 2020 et 2021permettant de financer en grande partie les investissements en cours ;
  • Faible endettement de la Ville au 31/12/2021.

Il est possible de répondre aux besoins sociaux des Saviniens et aux besoins d’équipements publics dont un tiers-lieu pour les jeunes, une crèche, une nouvelle école. Encore faut-il en avoir l’ambition et la volonté !